Lou Reed

Lou Reed


Lou Reed (2 mars 1942 à Brooklyn, New York - 27 octobre 2013 à Southampton, Long Island, New York) est un artiste américain qui a débuté sa carrière avec le groupe The Velvet Underground. Il y occupait les postes de guitariste, chanteur et a composé nombre de titres restés populaires même après la séparation du groupe en 1970. Le Velvet Underground a influencé plusieurs générations de compositeurs bien que, dans la deuxième moitié des années 1960, seuls quelques fans connurent véritablement The Velvet Underground. On attribue à Brian Eno une réflexion disant que si seulement quelques milliers de fans achetèrent le premier disque du Velvet Underground chacun d'entre eux monta un groupe. C'est en cela sans doute que Lou Reed et son groupe restent aussi légendaires malgré la quasi-inexistence de tubes, contrairement aux autres groupes influents de cette époque. Lou Reed fait partie des icônes du rock même si son succès commercial fut moindre que d'autres artistes qui ont forgé l'histoire du rock comme par exemple Bob Dylan, Bruce Springsteen ou John Lennon. Ses textes et sa musique ont beau être percutants, leur noirceur (qui atteint son apogée dans son album Berlin) ne leur donne aucun succès commercial. Sa voix en parlé/chanté est une autre marque de fabrique. Lou Reed, prince de la nuit et des angoisses, a pourtant obtenu un réel succès avec son premier tube, une chanson très sombre et osée Walk on the Wild Side. Jeunesse Lou Reed vit à New York (I'm a New York city man) où il est né de parents aisés : son père est comptable. Il a grandi à Long Island et a été initié au piano dès l’âge de 5 ans. Mais il se passionne pour le rock and roll, le doo wop, la littérature, le jazz moderne et le free jazz en particulier (Don Cherry et Ornette Coleman notamment) et préfère la guitare, qu'il apprend en copiant les disques de sa collection. En 1958, il co-écrit et enregistre So Blue dans le style doo wop à la guitare au sein des Jades. À l’âge de 17 ans, il subit le traumatisme de séances d’électrochocs (suggérées à ses parents par un psychiatre) destinées à le « guérir » de ses tendances homosexuelles. Cette expérience dévastatrice sera évoquée dans la chanson Kill Your Sons en 1975. Il commence à consommer des traitements rendant très dépendant prescrits à la suite des électrochocs, et cherche à exprimer son traumatisme par des paroles souvent d'une grande radicalité : violence,...

Related Artist

Top Tracks

© 2018 Fluzic.com